XXXIVa – NOTULES (178 à 188) : Neufs incohérences réelles (ou très plausibles) parmi tant d’autres, l’incohérence au cœur de la pâte humaine, l’incohérence révélatrice de la raison

178On a légalisé l’usage du cannabis, même à des fins récréatives. Et cela, au moment où l’on achève une guerre féroce contre l’usage du tabac, les tribunaux venant tout juste de condamner les fabricants de produits du tabac à des milliards de dollars de pénalité. Se pourrait-il qu’il y ait ici une petite incohérence?

179 Bien que le cannabis consommé à des fins récréatives soit désormais un produit parfaitement légal, on se propose d’en autoriser l’emploi uniquement aux personnes âgées de 21 ans au moins. Or on peut se procurer légalement du tabac si l’on a au moins 18 ans. Et, surtout, on peut voter si on a 18 ans, voire être contraint de s’enrôler en cas de guerre. Y aurait-il ici une autre petite incohérence ?

180 Certains soutiennent que le voile islamique revêt une signification religieuse. D’autres prétendent que tel n’est pas le cas. En la matière, les érudits sont partagés. Quoi qu’il en soit, supposons d’abord que le voile ait effectivement un sens religieux. Pourquoi interdire un comportement qui a un sens religieux ? L’opposition à l’avortement peut aussi revêtir un sens religieux. Passe-t-il par l’idée de quiconque d’interdire de manifester sa conviction religieuse à l’égard de l’avortement ? Y aurait-il ici encore une quelconque incohérence ? On dira qu’aucun représentant de l’État ne manifeste sa conviction religieuse à l’égard de l’avortement dans l’exercice de ses fonctions… Je veux bien. Mais s’objecterait-on à ce qu’un employé de l’État porte un macaron annonçant un concert que l’OSM consacrerait à Bach dont les grandes œuvres sont à vocation religieuse ? Imaginons la situation : Madame X est congédiée ou, au minimum, punie, pour avoir porté un signe favorable à l’expression musicale d’une conviction religieuse… Difficile de défendre une telle interdiction, non ? On prétendra que j’exagère ? Que j’adopte une position insoutenable ? Puis-je au moins demander qu’on réfléchisse un peu à ce qui précède avant de condamner sans appel la tolérance à l’égard du port de signes religieux même par les employés de l’État ayant un pouvoir de coercition ?

181 Supposons au contraire que le voile islamique ne corresponde à aucune signification religieuse. Pourquoi alors imposer qu’on s’abstienne de le porter ? Impose-t-on aux femmes qui n’attribuent aucune connotation religieuse à l’avortement de s’abstenir d’y recourir ? Se pourrait-il une fois encore qu’il y ait ici une certaine incohérence ? Surtout, estime-t-on que les femmes de conviction laïque sont incapables de décider de porter ou non le voile alors que ces mêmes femmes seraient tout à fait capables de décider d’avorter ou pas ? Y a-t-il ici une possibilité d’incohérence ?

182 Le Canada – comme la plupart des pays riches de notre hémisphère – se prétend ouvert aux migrants qu’il traite bien quand il les reçoit mais qu’il évite d’avoir à recevoir, dût-il pour ce faire recourir aux services de criminels militaires connus, semble-t-il. Si cela est bel et bien avéré – ce qui est, hélas ! tragiquement possible –, ne se trouverait-on pas une fois de plus devant une incohérence ?

183 Les services de santé publique du Québec tiennent avec raison à un contrôle sérieux de l’alcool et des jeux pour éviter les dommages qu’ils peuvent causer. Et pendant le même temps, la SAQ et Loto-Québec dépensent des trésors en publicité pour accroître leurs ventes. L’incohérence se trouve partout, ma foi…

184 On dénonce et on condamne les criminels, en particulier les voleurs et les meurtriers. Mais on traite particulièrement bien plusieurs dirigeants politiques dont chacun sait pourtant que ce sont des assassins à grande échelle et des spoliateurs qui appauvrissent massivement leur peuple. Sous prétexte que la raison d’État, entre autres motifs, contraint les dirigeants intègres (?) à composer avec ces chenapans, que dis-je ? avec ces crapules, échappons-nous de ce fait à l’incohérence ?

185 À l’exclusion de quelques individus obtus – qui peuvent néanmoins diriger des États ! –, tout le monde reconnaît maintenant que les changements climatiques sont bien réels et commandent en conséquence des ajustements majeurs et urgents dans nos comportements. Le parc automobile n’en continue pas moins de croître, l’obsolescence programmée de nombreux produits n’en reste pas moins la norme, les projets liés à des formes polluantes d’énergie (pipe-line, gazoduc, etc.) se poursuivent, bref l’incohérence au minimum se maintient, et plus vraisemblablement se développe…

186 L’argent, soutient-on, ne fait pas le bonheur et n’est donc pas aussi important qu’on le laisse entendre. Et, malgré tout, on prétend que l’argent mène le monde, ce qui implique forcément qu’on lui attribue une importance majeure. On pense apparemment plus ou moins la même chose à propos du sexe… Dans certaines circonstances, on découvre la générosité des gens qui soutiennent leurs concitoyens dans le besoin, par exemple à la suite d’un cataclysme. Dans d’autres circonstances, les mêmes gens n’interviennent pas lorsqu’une personne est assaillie en public… Les incohérences sont décidément nombreuses et touchent de multiples domaines, aussi bien privés que publics.

187 – Les incohérences constituent-elles des accidents de parcours chez l’être humain ? Ou ne sont-elles pas plutôt une bonne partie de la pâte même dont il est fait ? On prétend que l’être humain est doué de raison, voire qu’il se définit par là. Incontestablement, la science permet de déceler de l’activité rationnelle chez les humains, en tout cas chez certains d’entre eux, au moins lorsqu’ils s’adonnent à certaines pratiques. Mais l’ensemble de la vie humaine paraît bien davantage se caractériser par de multiples incohérences que par le recours systématique à la raison.

188 Ce qui sauve la donne, si l’on m’autorise une telle expression dans le cas présent, c’est que l’être humain peut fort bien avoir conscience de ses incohérences et, en cela, se révéler rationnel. Car pour identifier ce qui manque de cohérence, il faut connaître ce qui est logique. En fin de compte, être doué de raison permet peut-être d’abord et avant tout de réaliser combien peu finalement nous sommes rationnels.

30. V. 2019

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s